Domaine de la Furonnière

 

En 1936, Louis Bonneau s’installe avec sa famille à la Furonnière. La propriété compte alors 11 ha. Son fils, Louis, lui ssucède puis Guy et Daniel, ses deux fils, le rejoignent en 1983. Le vignoble compte alors 22 ha implantés en Muscadet et en Gros Plant. Guy et Daniel, épaulés par leur père, développent la vente directe en France et à l’export et étoffent la gamme de vin.

En 2010, Guy prend sa retraite, et Daniel poursuit l’aventure avec sa femme Rose, et leur fils, Florian. Le Domaine prend alors sa configuration actuelle avec 20 Ha de vigne en production.

Au Domaine de la Furonnière, la recherche de la qualité est constante. Le domaine travaille depuis 5 ans sur le raisonnement des pratiques à la vigne pour favoriser les auxiliaires de culture. Début 2016, le travail du sol a repris pour favoriser la vie microbienne.

L’AOC Muscadet est un vin blanc sec vinifié à partir du cépage melon de Bourgogne. Ses vignobles s’étendent sur 3 100 hectares d’Ancenis à Pornic, sur trois départements du Pays Nantais. Cette appellation et son aire de production sont d’ailleurs désormais identifiés comme une sous-région viticole à part entière de la Vallée de la Loire.

Quant au pinot gris, il se distingue par une complexité aromatique de fruits blancs, de champignons, de miel, de vanille, de cannelle… et leur grande finesse. Dans la Vallée de la Loire, le pinot gris est utilisé dans les appellations Coteaux-d’Ancenis. Il y donne des vins secs ou moelleux à l’aromatique de poire et de pêche.

[Source [Source


En Stock :

Loire retour